Contact

01 70 83 66 66

DU LUNDI AU VENDREDI - 8h30 à 18h

Être rappelé Nous écrire Espace adhérent
<

Les 5 révolutions de l’ambulatoire

La Covid-19 a singulièrement emballé la course à l’innovation en soins et suivis ambulatoires contraignant la Medtech à accélérer le rythme des développements.

 

Le monitoring à distance

De nombreux patients peuvent dorénavant éviter l’hospitalisation s’ils sont monitorés à distance. La généralisation massive du Wi-Fi, la bonne couverture de la 4G, l’émergence prometteuse de la 5G, le développement des objets connectés (dont des systèmes implantés) et la multiplication des solutions Cloud qui autorisent une parfaite transmission des données entre les moniteurs et les professionnels de santé quelle que soit sa localisation géographique, permettent non seulement d’organiser le suivi en ambulatoire mais aussi d’alimenter en données les systèmes d’intelligence artificielle et de répondre en temps réel à des urgences.

 

La santé mobile

Sous-branche de la e-santé, la santé mobile qui utilise le smartphone, en se libérant de l’immobilité de l’ordinateur de bureau ou de la disponibilité relative du laptop au quotidien, est particulièrement adaptée à la diffusion de messages et au suivi de prévention et aux notifications issues des objets connectés. Mais l’enjeu de la santé mobile est à chercher dans les années qui viennent dans les SaMD (Software as a Medical Device : logiciel en tant que dispositif médical) qui nécessitent des hauts niveau d’inter-connectivité et d’interactivité où les apps mobiles trouvent naturellement leur place.

 

La télémédecine

Propulsée par la crise de la Covid-19 à la fois auprès des patients et des praticiens, la télémédecine est à présent entrée dans le quotidien, quasiment au même titre que les consultations classiques, même si elle ne répond évidemment pas aux mêmes exigences. Toutefois une prise de conscience s’est opérée : de nombreux actes auparavant traités en cabinet ou en établissement avec des temps d’attente parfois très longs, peuvent être avantageusement délivrés en télémédecine ou télésoins (renouvellement de traitements, analyse de données, pathologies légères, premières approches diagnostiques).

 

Les équipements portables

Les Apple Watch ou les FitBit ne sont que les premières manifestations d’une tendance qui va croissant, en complément de la santé mobile sur smartphone. Grâce à des apps dédiées et la présence de capteurs susceptibles de monitorer le patient directement et en permanence, les solutions portables sont de plus en plus observées par les professionnels de santé après avoir déjà relativement conquis les consommateurs. Avec un marché prévisionnel de plus de 50 milliards de dollars en 2022, il n’est pas étonnant que les mastodontes de la tech mondiale comme Apple, Google, Samsung ou Huawei y consacrent de lourds budgets de développement.

 

Les portails médicaux

De toutes les données, celles qui concernent la santé sont assurément les plus sensibles et c’est sans doute la raison pour laquelle il n’y a pas de plateformes universelles où toutes les données d’un patient peuvent être consultées à toute heure, en tout lieu, sur tout appareil. L’enjeu est considérable pour l’ambulatoire où la perspective du « point unique » présente un intérêt évident, mais les déploiements à grande échelle se heurtent encore à d’innombrables barrières déontologiques, d’ailleurs variables entre les pays et les continents.