Contact

01 70 83 66 66

DU LUNDI AU VENDREDI - 8h30 à 18h

Être rappelé Nous écrire Espace adhérent
<

L’impôt à la source pour la profession libérale

Entré en vigueur le 1er janvier 2019, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu a pour objectif de rendre simultanée la perception du revenu et son imposition.
Cette réforme favorise le contribuable car, en cas de changement de situation familiale ou financière (modification de la composition du foyer, mariage, baisse de revenus…), le montant de son impôt s’adapte rapidement en cours d’année (sans attendre l’année suivante comme c’était le cas auparavant).

Ce qui change pour les indépendants

Après que le professionnel libéral a fourni son IBAN à l’administration fiscale et signé un mandat SEPA pour autoriser le prélèvement, les acomptes de l’impôt sont prélevés directement sur son compte en banque, mensuellement ou trimestriellement selon l’option qu’il a choisie.

Faut-il faire une déclaration annuelle ?

Chaque contribuable (donc les indépendants n’y dérogent pas) doit toujours faire sa déclaration en ligne au cours du printemps et indiquer notamment tout ce qui pourrait lui valoir une réduction ou un crédit d’impôt, afin que les acomptes versés soient réévalués à compter du mois de septembre.
Par ailleurs, la déclaration d’impôt est le document de référence pour les prélèvements de l’année suivante (notamment le taux de prélèvement à la source).

Modulation de l’impôt en cours d’année

Si la situation personnelle du contribuable change en cours d’année (mariage/PACS/naissance/baisse ou hausse importante de revenus…), il suffit de se rendre sur le site www.impots.gouv.fr et d’effectuer une simulation prenant en compte ce changement de situation.
Le contribuable pourra ainsi adresser une requête auprès de l’administration fiscale pour ajuster son acompte. Le paiement de son impôt correspondra donc bien à sa situation actuelle, contrairement à la simple mensualisation qui ne prenait pas en compte les évolutions qui pouvaient intervenir en cours d’année.